Le konjac

Le konjac est une plante cultivée en Indonésie et au Japon comme légume. Les asiatiques la surnomment “langue du diable” à cause de sa grande taille et de sa forme proche d’une langue fourchue. Le konjac est également utilisé en Corée du Sud où les bulbes sont mangé à même titre que nous mangeons des pommes de terre. Au Japon, le konjac est utilisé dans la fabrication de certaines patisseries.

Ce produit, très faible en calories (moins de 3 calories par 100 grammes) est d’origine 100% végétale et correspond donc à n’importe quel végétarien. C’est un coupe-faim naturel dont les effets bénéfiques ne s’arrêtent pas là. De fait, il régule également le taux de cholestérol, et permet de réduire le passage du sucre dans le sang.

Certaines personnes parlent de régime konjac lorsqu’elles commençent une cure de ce coupe-faim pour maigrir.

Ce qu’il faut savoir, c’est que pour arriver à perdre du poids avec le konjac, il vous faudra non seulement faire attention à ce que vous mangez (et généralement rééquilibrer cette alimentation) mais aussi faire un peu plus de sport. De fait, en optimisant ces 2 points cruciaux à votre perte de poids vous pourrez très vite atteindre vos objectifs.

Le konjac n’est pas adapté aux personnes souffrant de faim compulsives car il ne bloque pas l’effet des envies soudaines de graisse et sucre délivrées par vos émotions. Non, le konjac agit plutôt sur les envies réelles de votre corps et aide à atténuer cette sensation de faim générée par l’estomac et reprise par le cerveau.

Il est recommandé de prendre du konjac 1/2 heure avant votre repas. Cependant, si vous aimez cuisiner de façon créative, vous pouvez toujours utiliser le konjac dans la création de votre plat principal. Cela devrait vous éviter de grignoter par après!

Notez que vous pouvez également trouver du konjac sous forme de pâtes ou de vermicelles japonais, de quoi préparer un excellent wok aux légumes par exemple.